Les NEWS du site
Phare en mer : Nividic.
23-Jul-2020

Nouvelle région : la Gaspésie.
8-Jul-2020

Marque-pages sur les Açores.
24-Jun-2020

Pointe a la Renommee
10-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare

Cap de la Madeleine
6-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare

la Martre
2-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare

Cap Chat
28-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare

Toulinguet
22-Jul-2020
Mise à jour du phare

La Jument
22-Jul-2020
Mise à jour du phare

Matane
20-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare

Cotinière (Feu de la)
18-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare

Chateau Oleron
18-Jul-2020
Mise à jour du phare

Chateau Oleron
14-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Pointe de Mitis
Pays : Canada Région : Gaspesie

Situation.
Métis-sur-Mer, Pointe Mitis.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Métis-sur-Mer
Latitude / Longitude : 48°40’49'' N - 68°02’04'' W
Monument classé : site patrimonial en 2014.
Gardienné : non.
Visitable : non (lire plus bas).
NGA / Admiralty : 6800 / H2048
Construction (*):
Année de construction : 1906-1909.
Matériaux : béton armé.
Architecte : -
Entrepreneur : Steel Concrete Company de Montréal.
Couleur : blanche.
Hauteur : 21 m.
Forme : maison avec tour hexagonale accolée.
Nombre d'étages : 2 niveaux.
Nombre de marches : 103.
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : optique de Fresnel du 3° ordre.
Lampe : -
Puissance : -
Couleur : blanche.
Visibilité : -
Code : Fl.(3)W. - période 7.5s
Hauteur de la lampe : 21 m.
Hauteur sur mer : -
Premier éclairage : 1909.
Electrification : -
Automatisation : -
Désactivé : informations contradictoires ....

Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation.
Voir page d'accueil.

Un peu d'histoire.
La Pointe de Mitis a été choisi car le phare est construit au bout d’un long promontoire qui se prolonge dans le fleuve. De plus, l’extrémité se trouve à 18 m au-dessus du niveau du fleuve.
La construction débute en1873. Le phare est mis en service le 20 octobre 1874.
Le phare est en bois. La maison du gardien à 12,2 m de haut et la tour, en fer, a une hauteur de 23 m.

En 1901, une inspection des phares est organisée afin de déterminer les améliorations qui pourraient être apportées. Mais aucune amélioration n’est possible à Mitis. Il faut changer l’optique par une plus lourde et surélever la tour. La construction d’un nouveau phare s’impose.

En 1906, les constructions des tours se font en béton armé, comme à la Pointe des Pères. Mitis n’échappe pas à la nouvelle génération. Le second phare est mis en service en 1909.
La tour en béton fait 25 m et elle est surmontée par une lanterne de 3,6 m de diamètre.
Un optique de Fresnel, construite en Angleterre, est du 3° ordre tourne sur un bain de mercure. Le feu est alimenté par de la vapeur de pétrole.
La maison du gardien est construite plus tard, en 1911.

En 1927, un bâtiment servant au système d’alarme brouillard est installé. Avec 1000 heures de brouillard par an, la corne de brume devenait indispensable. Le signal est tombé en panne en 1971 et n’a jamais été remis en service.
La tour de section cylindrique devient hexagonale en 1923-1924.

Le phare n’est plus utile à la navigation depuis les années 1970. La station est démantelée en 1972. Ce qui est surprenant c’est que ce phare possède toujours un numéro NGA et Admiralty. Il serait donc toujours en service.
En 1978, les bâtiments sont transformés en laboratoire pour la recherche sur les insectes et espèces marines de la région.
Depuis le 18 décembre 2016, le site du phare de la Pointe-Mitis est acquis par la Ville de Métis-sur-Mer.
Après de nombreux travaux, dont la décontamination du mercure, le phare est ouvert. La maison du gardien et l’abri de la corne de brume sont destinés à la location.

Visites.
Le phare est accessible mais il ne se visite pas.
L’unique chemin d’accès est une voie privée. Il est demandé de garer sa voiture le long de la grand route et de faire le km restant à pied.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.