Les NEWS du site
Mise à jour page "optiques dans les phares".
26-Sep-2020

Mise à jour page "escaliers".
26-Sep-2020

Les lentilles de Fresnel : mise à jour.
1-Sep-2020

Cap Gaspe
29-Sep-2020
Ajout d'un nouveau phare

Fiers Ars
24-Sep-2020
Ajout d'un nouveau phare

Bout du monde
18-Sep-2020
Ajout d'un nouveau phare

Flotte en Re
17-Sep-2020
Ajout d'un nouveau phare

Saint Martin en Re
14-Sep-2020
Ajout d'un nouveau phare

Boulogne (jetee NE)
12-Sep-2020
Ajout d'un nouveau phare

Treport
9-Sep-2020
Ajout d'un nouveau phare

Carleton
27-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare

Pointe Duthie
27-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare

Pointe Bonaventure
27-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Pointe a la Renommee
Pays : Canada Région : Gaspesie
Phare désactivé.
Situation.
Anse à Valleau.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Anse à Valleau
Latitude / Longitude : 49°06’30'' N - 64°36’05'' W
Monument classé : Immeuble patrimonial, cité en 2010.
Gardienné : non.
Visitable : oui.
NGA / Admiralty : ../..
Construction (*):
Année de construction : 1907.
Matériaux : -
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : rouge.
Hauteur : 15,5 m.
Forme : circulaire.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : Fresnel 1° ordre.
Lampe : -
Puissance : -
Code : -
Couleur : -
Visibilité : -
Hauteur de la lampe : -
Hauteur sur mer : + - 75 m.
Premier éclairage : 1er octobre 1907.
Electrification : -
Automatisation : -
Désactivé : oui, en 1975

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
Le site de l’Anse à Valleau a connu deux phares mais le second a eu une vie mouvementée.
Celui-ci est considéré comme le phare qui a le plus voyagé au monde.

Le premier phare de la Pointe de la Renommée a été construit en 1880. Le choix de l’endroit répondait une nécessité pour la sécurité. Il fallait une signalisation entre les phares du Cap des Rosiers et du Cap de la Madeleine. En plus, il fallait signaler le passage entre la côte gaspésienne et l’île d’Anticosti.
La tour est en bois carrée de 15 m de haut avec une maison pour le gardien et placée à 60 m au-dessus de la mer. Elle était peinte en blanc.
Le feu était blanc constant avec des éclairs rouges toutes les 20 secondes. La portée était de 20 milles.
En 1903, l’ensemble a été peint en rouge. Plus visible sur le vert et dans la neige.

En 1906, un nouveau phare est construit. Le cout de l’entretien du premier devenait excessif.
Le phare est en fonte et le premier de ce côté de la côte. La tour est cylindrique et fait 15,5 mètres de haut pour un diamètre de 3,6 mètres Il est équipé d’une lentille de Fresnel du 1° ordre qui produit deux éclairs toutes les 10 secondes.
Ce phare complétait la signalisation de la rive sud du Saint Laurent et la liaison du télégraphe qui reliait les autres phares entre eux.

Le premier point particulier réside dans le choix des gardiens. Entre 1880 et 1943, c’est la même famille qui l’a gardé.

Le second point important se passe en 1904. La Pointe de la Renommée a été la première station TSF Marconi. Cette innovation de radio sans fil prend de l’extension. En 10 ans, 21 phares en seront équipés et en 8 ans, 90 navires canadiens sont également équipés.

Mais voilà, la station radio maritime est déplacée en 1957 et le phare est abandonné en 1975. Personne n’a voulu gérer ce site et par la suite, il est vandalisé. Il est remplacé par une tour squelette en 1977.

Le phare arrive à son fait très particulier et unique. Il est déboulonné et déplacé dans le vieux port de Québec, soit à près de 600 km. Il est réassemblé en 1981 et peint en blanc. Il a fait le bonheur de nombreux visiteurs.

Une communauté de pêcheurs de l’Anse de Valleau, durement touché par la fermeture de l’usine de pêche, lance une campagne pour récupérer leur phare. Il fait partie du patrimoine de la pointe et représente la vie sociale et économique qu’ils ont perdus.
Ils réussissent en 1997 après de 5 ans de combats. Ils récupèrent un symbole majeur de leur identité culturelle.
Le phare rejoint ainsi sa place d’origine après 20 ans en exil. Le site reprend sa forme d’origine. La station Marconi est reconstruite ainsi que la maison du gardien. L’ensemble est terminé en 2001.

Le site historique du phare de Pointe-à-la-Renommée devient fierté régionale et une destination touristique inscrite sur le réseau de la Route des phares du Québec

Visites.
Le phare est accessible et, bien sûr, il se visite.
Sa visite comprend le phare, la station Marconi et les habitations.
Des expositions relatent la vie des gardiens, la vie locale et l’histoire de la communication radio.
C’est sans compter la boutique et le café.
Pour les heures et tarifs : voir sur le site.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.