Les NEWS du site
L'association Lanvaon et la restauration du phare.
22-Nov-2019

Nouvelle région : Portugal, le Centre.
14-Nov-2019

Nouvelle région : la Corse du Sud
27-Oct-2019

La Jument
27-Nov-2019
Mise à jour du phare

Cap Frehel (3)
27-Nov-2019
Mise à jour du phare

Grand Jardin
27-Nov-2019
Mise à jour du phare

Balue (la)
27-Nov-2019
Mise à jour du phare

Rochebonne
27-Nov-2019
Mise à jour du phare

Pierre du Herpin (La)
27-Nov-2019
Mise à jour du phare

Nazaré (Farol da)
15-Nov-2019
Ajout d'un nouveau phare

Cabo Carvoeiro (Farol do)
15-Nov-2019
Ajout d'un nouveau phare

Farol da Berlenga.
14-Nov-2019
Ajout d'un nouveau phare

Ajaccio- la Citadelle
27-Oct-2019
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Cabo da Roca
Pays : Portugal Région : Cote de Lisbonne
Phare actuel.
Situation.
Le phare est situé à la pointe la plus à l’ouest du Portugal.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Cabo da Roca.
Latitude / Longitude : 38º46’51'' N - 009º29’54'' W.
Monument classé : IPA.00022044
Gardienné : oui.
Visitable : oui.
NGA / Admiralty : 3376 / D 2108
Construction (*):
Année de construction : 1772.
Matériaux : tour en pierres.
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 22 m.
Forme : tour carrée.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : lentilles de Fresnel du 3º ordre.
Lampe : -
Puissance : 3000 W.
Couleur : blanche et rouge.
Visibilité : 26 miles.
Code : Fl.(4)W. - période 17s.
Hauteur de la lampe : 22 m.
Hauteur sur mer : 162 m.
Premier éclairage : 1772.
Electrification : 1980.
Automatisation : 1990.

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation.

Un peu d'histoire.
Ce phare est le troisième plus ancien de la côte portugaise. Il a été construit sur un cap situé au point le plus occidental du continent européen, dans le canton de Sintra. Il a été mis en service en 1772 et comprenait les logements pour 3 gardiens.
Il a subi des transformations importantes en 1843. On lui a installé une optique tournante, les lampes fonctionnent à l’huile (Argand).
En 1917, le phare est électrifié et alimenté par un générateur fonctionnant à l’acétylène. Ce gaz est produit sur place. Le phare a été relié au réseau électrique en 1980 et automatisé en 1990.
La source d’énergie actuelle est produite par des panneaux photovoltaïques.
Ce phare est en alignement avec le phare du Cap Espichel pour l’entrée dans l’estuaire du Tage.

Visites.
Le phare est accessible. Il se visite le mercredi après-midi, la visite est gratuite.
Pour les heures : voir sur le site.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.