Pointe des Chats

Pays : France Région : Morbihan
Phare actuel.


Caractéristiques générales (*):
Situation : Sud-Est de l'île de Groix.
Latitude / Longitude : 47°37’14'' N - 03°25’17'' W.
Monument classé : recensé.
Gardienné : non.
Visitable : non (voir texte).
NGA / Admiralty : 548 / D0970
Construction (*):
Année de construction : 1896-1898.
Matériaux : maçonnerie.
Architecte : -
Entrepreneur : Calimaque Paulin.
Couleur : blanche.
Hauteur : 15, 22 m.
Forme : maison-phare, tour carrée.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : focale de 0,25 m et 4 panneaux au ¼ (voir texte).
Lampe : halogénures métalliques.
Puissance : 70 watts.
Code : Fl.R. - période 5 s.
Couleur : rouge.
Visibilité : 19 milles.
Hauteur de la lampe : 13 m.
Hauteur sur mer : 16 m.
Premier éclairage : 15 octobre 1898.
Electrification : 1948.
Automatisation : 1986.
Désactivé : -
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

Les hauts fonds qui s’étirent sur près d’un km au sud de l’île ont forcés les autorités à signaler cet endroit. De nombreux naufrages ont eu lieu dans ce secteur.

Vers 1880, une bouée est placée sur cette chaussée des Chats et une tour avec un feu est placé sur le Fort Surville (Pointe de la Croix). Ce feu permet d’éviter les roches de la Pointe des Chats et de faciliter l’entrée du port de Lorient.
En 1835, le projet d’un phare sur le fort est adopté. Mais il est constaté qu’il ne permettrait pas l’atterrage de l’île. C’est ainsi que l’emplacement de la Pointe des Chats est choisi. Le feu de la Pointe de la Croix est maintenu.

La maison phare est surmontée d’une tour carrée blanche. Il et accolé de la maison du gardien. Le dôme est rouge.
Il est mis en service le 15 octobre 1898. Il présente un feu à éclat rouge avec une focale de 0,25 m et 4 panneaux au ¼. Il tourne sur une cuve à mercure et on y brûle de l’huile minérale.
La vapeur de pétrole est utilisée en 1906. L’électrification se fait en 1948 et son automatisation en 1986.

La lampe est aux halogénures métalliques de 70 watts secourue par une lampe halogène de 90 watts. La focale serait actuellement de 0,10 m.


Visites

Le phare est accessible mais il ne se visite pas.
Depuis 2019, le phare appartient au Conservatoire du Littoral. Le bâtiment doit être restauré et transformé en gîte.
Cette pointe de l’île est classée en réserve naturelle.