Blankenberge

Pays : Belgique Région : Cote belge
Phare actif.


Caractéristiques générales (*):
Situation : sur la digue, près du port.
Latitude / Longitude : 51º18’46'' N - 003º06’51'' E
Monument classé : oui en 2004.
Gardienné : non.
Visitable : oui.
NGA / Admiralty : 9044 / B 0122
Construction (*):
Année de construction : 1950.
Matériaux : béton.
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 32 m.
Forme : -
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : optique fixe.
Lampe : -
Puissance : 130.000 cd.
Code : Fl(2) W. - période 8 s.
Couleur : blanche.
Visibilité : 20 milles.
Hauteur de la lampe : 32 m.
Hauteur sur mer : 32 m.
Premier éclairage : 1950.
Electrification : -
Automatisation : oui.
Désactivé : -
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

La première trace d’un feu à Blankenberge date de 1337. La première tour en pierre date de 1526. D’autres ont succédés mais à des endroits différents. Un phare a finalement été construit à l’emplacement actuel et mis en service en juillet 1872. Mais en juillet 1944, il est dynamité lors du retrait de l’armée allemande. Le phare actuel est une construction de l’après guerre et il a été mis en service en 1950.
Le bâtiment en briques jaunes a deux niveaux. Il comprend le logement du gardien et est surmonté par une tour en béton.


Visites

Le phare est accessible. Un petit musée maritime est situé au rez-de-chaussée et il est possible de monter au sommet de la tour. Il est le seul à être visitable en Belgique.